dimanche 10 février 2013

Aube Dorée double son pourcentage

Intentions de votes.

Un nouveau sondage sur la situation politique en Grèce a été publié par la faculté d'économie et de commerce d'Athènes. Il faut y retenir que, lors du dernier sondage publié par cette faculté, nous étions crédités d'environ 7%, résultat que nous avons obtenu lors de l'élection du 6 mai. Ce sondage nous permet donc de conclure que, non seulement l'Aube Dorée est bien installée en troisième place, mais qu'elle continue d'augmenter.

(...)

Nombre de sièges par parti dans l'hypothèse d'un vote suite au sondage.

En particulier, l'Aube Dorée recueillerait 12,6% des voix et doublerait le nombre de ses députés, passant ainsi de 18 à 36. "Nouvelle Démocratie", l'UMP local (NdT) et SYRIZA, le front de gauche du coin (NdT) continuent leur chute, lentement mais sûrement. Il est intéressant d'analyser ce sondage, surtout en ce qui concerne le pourcentage de l'Aube Dorée chez les chômeurs, qui est de 16% quand "Nouvelle Démocratie" obtient 10,4%...


Sondage chez les chômeurs.
Ce pourcentage est également élevé chez les agriculteurs, l'aube Dorée recueillant 13,1% des votes. malheureusement, le sondage n'étudiait pas les scores du Parti chez les jeunes. S'il l'avait fait, nous aurions pu observer des scores encore plus important, étant donné que nous sommes très populaires parmi la jeunesse grecque, l'avenir de ce pays.

Peu importe que l'influence sociale de l'Aube Dorée est beaucoup plus forte que ces pourcentages, la publication de ce sondage est significatif de la montée inexorable du nationalisme social grec

Pour les anglichophones, c'est par là!

jeudi 10 janvier 2013

Nostalgie quand tu nous tiens...

Non je ne veux pas parler de la radio éponyme! Faut pas déconner quand même...

Je suis trop jeune pour avoir connu l'époque punk et ses ramifications. Quel malheur ! Je vais sûrement faire un procès à mes parents pour ça...
Mais s'il y a un truc que j'ai retenu de cette épopée qu'a été le mouvement punk (on y adhère ou pas... Pour ceux qui n'y adhèreront pas, je me ferai un plaisir de les empaler avec un clou rouillé!!), c'est cette façon toute singulière d'emmerder le monde et particulièrement les petits bourgeois et leur conformisme. Ils en ont pris pour leur grade de façon visuelle et auditive parce ce n'était pas la discrétion qui étouffaient ces véritables révolutionnaires au sens premier du terme...
Bon j'arrête mes envolées lyriques et je concluerai en disant q'on aurait bien  besoin d'un mouvement punk aujourd'hui pour pisser joyeusement au cul de tous les merdeux qui grouillent parmi nous!

Oï oï oï!

Et ça c'est cadeau:


lundi 3 décembre 2012

Le programme de solidarité sociale et ceux qui s'y opposent



J'ai décidé de me mettre à traduire les articles qui paraissent en anglais sur l'Aube Dorée. Je m'y tiendrai autant que faire ce peut. 

La section de Livadia et le mouvement nationaliste et social (Aube dorée, Ndt) ont résisté de manière décisive et avec une volonté de fer contre les tentatives des marxistes de mettre fin à leur programme de distribution de nourriture.
L’état et ses sbires sont devenus fous furieux dans leurs tentatives de mettre fin à notre programme social de solidarité. Les ennemis de notre Peuple ont essayé en vain d’empêcher que ces actions s’étendent à travers le pays et qui sont la preuve de la solidarité existant entre les grecs et les nationalistes sociaux pour les aider à supporter les lois et décisions traîtresses de leur politiciens. Ils ont échoué misérablement quand ils se sont trouvés face au mur de protection de la Phalange Nationaliste !
Puis, les instigateurs des malheurs de notre peuple ont eu la fine idée d’annoncer une fausse date pour l’évènement prévu, au moyen d’une chaine de télévision locale, afin de réduire la participation au minimum la participation du peuple.
Malgré cela, notre mouvement c’est le peuple lui-même !

Le régime a envoyé la police pour surveiller les mouvements de nos membres et ils ont même camouflé leurs voitures.
Voici la démocratie des faux droits patriotiques.
De l’autre côté, les employés de la dictature qui dirige notre mère patrie, bras armé de ce régime corrompu, ont organisé une pathétique manifestation antifasciste qui a rassemblé environ cinquante personnes, gaspillant bien sûr l’argent du peuple grec.

Les menaces lâches du Pasok (parti socialiste local, Ndt) et de ses alliés gauchistes sont venues cibler les travailleurs grecs pauvres qui ont répondu à l’appel d’Aube Dorée et ont participé à cette distribution de nourriture.
« Vous vendez votre âme aux fascistes pour un morceau de pain », osaient dire ceux qui n’ont jamais travaillé pour gagner un morceau de pain, puisqu’ils l’ont soit volé à l’Etat ou qu’il leur a été donné par des anti-grecs qui servent des intérêts sales et sombres, venant de l’étranger et incompatibles avec ceux de la Grèce.
Puis sont venus nos dirigeants modernes avec les ventres gras et les portefeuilles pleins pour ridiculiser le peuple qui est au bord de l’extinction biologique.

Tous ceux qui clament qu’ils sont socialistes, qu’ils sont pour la solidarité et qu’ils se battent pour la dignité des travailleurs, tous ceux-là luttent contre le programme de solidarité sociale. Haïssent-ils tant que ça leur propre peuple ?
Comment le Peuple a-t-il répondu à ces menaces ?? Par une participation en masse à notre distribution de nourriture !!
Aucune menace des anarchistes ne pourra  effacer de notre mémoire les larmes de joie de nos fiers compatriotes pour cette aide modeste mais critique qu’ils ont reçu de cette action. Et ces larmes sont de celles qui nous donnent la force de continuer à nous battre pour ce Peuple, car ils valent chaque goutte du sang que nous dépensons en combattant. Si nos Phalanges sont pleines d’hommes au chômage qui éprouvent la faim dans leurs familles, nous ferons tout pour ce merveilleux peuple et nous l’aiderons à se dresser de nouveau !
                                                Aucun grec ne sera laissé sur le côté !


Que dites-vous ? Notre pays est au bord de l'écroulement total et notre propre peuple est affamé dans les rues ? Eh bien, je crois qu’il est temps de détester ceux  qui protestent contre ceux qui font en réalité quelque chose pour nous sauver tous!

vendredi 30 novembre 2012

Exposé sur Octobre rouge

Voici un texte du leader d'Aube dorée traduit par mes soins:

Un évènement-hommage à la Révolution d’Octobre, sous la direction de la Gauche Radicale (Syriza) s’est déroulé le 26 novembre à la faculté de droit d’Athènes. Voici l’annonce qi en était faite : « Il y a 95, la Révolution d’Octobre se fit parmi les grands évènements historiques. En cette période critique que nous traversons, son importance est indéniable. Les Editions des Marques Rouges, motivées par la réimpression du livre historique de John Reed « Dix jours qui ont secoués le monde », organiseront un évènement dédié à la grande Révolution d’Octobre. »

Nous écrirons aussi un article consacré à la Révolution d’Octobre. La révolution qui a amené en Russie le premier régime communiste au monde. Bien sûr, nous ne retracerons pas simplement le déroulé de la révolte. Notre but est de pénétrer les pages cachées de l’Histoire et d’examiner les raisons et motivations des pouvoirs qui ont été derrière l’explosion de la révolte communiste à ce moment et cet endroit bien précis.
Examinons tout d’abord la relation entre zionisme et communisme, avant 1917. Le fondateur du communisme, Karl Marx, était un juif et descendait d’une famille de rabbins.
Il a été conseillé par Moïse Hess, le bien nommé « rabbin rouge », précurseur du zionisme et au service de magnats de la finance juifs, la famille Rothschild. Egalement, il a été dit qu’un proche associé et financier de Marx, Frederich Engels était aussi juif (Bien que cela n’ait jamais été confirmé) tout comme les premiers grands socialistes, communistes et anarchistes (St Simon, Babeuf, Haynes et d’autres). Les hommes mentionnés ci-dessus ont tous été dirigeants de la première Internationale (marxiste), située d’abord à Londres puis à New York, génitrice du Capitalisme. La seconde Internationale (appelée « socialiste ») a été dominée par les juifs avec pour représentants principaux Bernstein, Kautsy, Rosa Luxemburg, Liebknecht, Martov, Rabinovits et bien d’autres.

Les juifs de l’empire du Tsar furent les premiers « rebelles » qui fondèrent et participèrent aux forces révolutionnaires et terroristes marxistes en Russie (Avec comme fameux slogan « Narodnaya Volya », « volonté du peuple »). La révolution atteignit son sommet avec le meurtre du Tsar Alexandre II par les Marxistes-Talmudistes. Après cela, le régime déchaîna un « pogrom » contre les juifs dans tout le pays et beaucoup fuirent aux USA (fondant ainsi les bases pour la conquête de l’Amérique). Ceux qui restèrent rejoignirent différents gangs marxistes, qui furent très utiles aux zionistes internationaux.
En 1897, en Suisse, le Zionisme fut officiellement fondé (Bien qu’il existât non-officiellement depuis très longtemps), sous la direction de Theodor Herzl. Un an plus tard le parti Social-Démocrate des travailleurs russes fut fondé, et fut renommé plus tard en parti communiste quand il fut aux mains de Lénine. Lénine (Né Vladimir Illyich Ulyanov) était juif par sa mère, de la famille Blank. Le grand-père de Lénine s’appelait Israel Blank et son arrière-grand-père Moïse Blank.

Toutefois, le parti se sépara très vite entre bolchéviques et menchéviques (Quelque chose comme Syriza (Gauche radicale, Ndt) et KKE (Parti Communiste Grec, Ndt). Ils avaient une seule différence : les bolchéviques croyaient en la nécessité d’une révolution communiste immédiate alors que les menchéviques croyaient en la coopération avec les bourgeois et les forces progressistes pour détrôner le Tsar, et après cela ils auraient vu quoi faire. Ils croyaient en cela non parce qu’ils ne croyaient pas dans le a révolution communiste, mais parce qu’ils pensaient qu’elle n’avait que peu de chance de succès. Cette séparation était encore une escroquerie des zionistes, puisque ceux-ci  voulaient être du côté des vainqueurs peu importe qui c’était. Si la révolution réussissait, ils iraient avec les bolchéviques, sinon ils iraient avec les menchéviques. Leurs buts étaient pourtant : éliminer le dernier persécuteur du zionisme au monde et utiliser ce pays gigantesques pour les desseins.
La première tentative de révolution s’est déroulée en 1905, en l’absence de Lénine, qui était à l’étranger. Il apparait que l’instigateur de cette révolution était le juif Lev Davidovitch bronshtein, plus connu sous le nom de Trotsky. Pourtant, le vrai chef était Israël Lazarevitch Gelfand, connu sous le nom de Parvus, fanatique marxiste et zioniste, un homme démoniaque qui avait des relations étroites avec les centres de décisions du mouvement zioniste international. Il était par ailleurs le mentor de Lénine. La révolution fut rapidement réprimée mais le Tsar permit une libéralisation partielle de son régime.
Le bon moment pour détrôner le Tsar vint avec la première guerre mondiale, quand la Russie entra en guerre, ce qui eût des conséquences destructives. Les forces révolutionnaires en tirèrent parti et prirent les armes en février 1917, ce qui eût pour conséquences la chute du Tsar Nicolas et l’installation d’une démocratie parlementaire bourgeoise, suivant l’exemple occidental. Le gouvernement post-tsariste était composé d’éléments bourgeois libéraux (Francs-maçons) et de socialistes modérés (Juifs zionistes). Les bolchéviques leur ont marché dessus pour conquérir le pouvoir.

Lénine, après de courtes visites dans les nations capitalistes d’Europe de l’Ouest, revint en Suisses (1914-1917). Ce furent les années les plus importantes de sa vie. Mais comment a-t-il vécu là ? Qui a payé ses dépenses ? L’omniprésent Parvus ! Voici le portrait de ce noir personnage, rédigé par le grand Alexandre Soljenitsyne :
« Gelfant Lazare d’Israël  (1867-1924). Né dans la province de Minsk. Passa son enfance à Odessa. En 1905, il devint le chef du soviet de Saint Petersbourg. Il fut exilé en Sibérie mais, durant le voyage, il s’échappa et fuit à l’étranger. Entre 1912 et 1915, il devint riche en étant conseiller pour les gouvernements turcs et bulgare. En 1915, il entra en contact avec le ministère des affaires étrangères allemand et reçut un financement pour armer une rébellion en Russie. Sous couvert d’opérations commerciales, il envoya secrètement de l’argent aux rebelles. Après la révolution de Février, il finança exclusivement les bolchéviques. Suite à la révolution communiste de 1918 en Allemagne, il partit pour la Suisse d’où il a été expulsé pour des affaires de scandales. Il fit construire un luxueux château sur l’île allemande de Schwanenwerder, où il vécut jusqu’à sa mort. »
Quel était le but de ce juif internationaliste, « dont la maison à Constantinople est ouverte à tous les ennemis de la Russie » ? Soljenitsyne nous donne la réponse : « A Odessa, sous le règne d’Alexandre III, il proclama que le peuple juif serait libre après la chute du Tsar. Après avoir financé les bolchéviques, via Parvus, le zionisme les envoya en 1917 accomplir leur mission. »

Pourtant les principaux dirigeants bolchéviques étaient à l’étranger et ne pouvaient pas rentrer en Russie (la guerre n’était pas fini). Comment la révolution pouvait-elle démarrer sans eux ? Le zionisme international se charger de les faire entrer en toute sécurité. Mais ce n’était pas une mince affaire. Ils devaient traverser de nombreux pays. Mais la solution fut trouvée ! Après l’intervention de Parvus auprès du gouvernement allemand (qui combattait la Russie), ce dernier assura à Lénine et son équipe un « train scellé » qui traverserait l’Europe sans s’arrêter nulle part. Ce « train scellé » s’arrêta à Sassnitz. De là, ils passèrent en Suède, puis en Finlande et arrivèrent finalement à Saint Pétersbourg. Un mois après eux, Trotsky et ses hommes arrivèrent de New York, où ils avaient fui. Ils avaient été transportés par un bateau affrété par « Khun, Loeb & Co », une banque américaine ayant des intérêts zionistes, par ailleurs également financiers des bolchéviques.
Dès son arrivée à Saint Pétersbourg, Lénine utilisa le slogan « à bas le gouvernement provisoire ! Le pouvoir aux Soviets ! » Immédiatement aussi, il organisa les « Gardes Rouges », bandes zionistes armées destinées à terroriser le peuple russe. Largement financé, il initia une campagne de propagande sans précédent et organisa l’assaut final pour contrôler la Russie. Une révolte prématurée le 17 juillet, qui coïncida avec une contre-attaque massive des allemands sur le front oriental, ne put pas réussir. Elle eut une fin tragique. Et pendant que la situation était totalement instable, Kerensky, l’homme de paille des bolchéviques, prit le contrôle du gouvernement russe. Il sauva donc les bolchéviques du pire des scénarios pour eux, qui aurait été la déportation. La tentative du général Kornilov donna à Kerensky l’opportunité d’appeler les bolchéviques au… secours de la démocratie. Il les arma et relâcha tous leurs membres qui avaient été emprisonnés après leur soulèvement de juillet.
Puis, le 10 octobre (dans l’ancien calendrier), le comité central des bolchéviques eut un meeting important et, sous la direction de Lénine, décida de s’engager dans une révolte armée. Pourquoi me direz-vous, parler de révolte et non de révolution ?

Parce que sur un pays peuplé de 160 millions d’habitants, les historiens disent qu’il n’y avait qu’environ 60 000 communistes, Trotsky lui-même revendiquait une augmentation de ses partisans jusqu’à 240 000. Les jours suivants, l’annonce d’une révolte armée se répandit mais le gouvernement de Kerensky ne fit rien pour la stopper. Finalement, dans la nuit du 24 octobre (Le 6 novembre suivant le nouveau calendrier), les bolchéviques attaquèrent et prirent le contrôle du Palais d’Hiver, siège du gouvernement provisoire. Tous les ministres furent arrêtés mais Kerensky, après avoir ouvert la voie au communisme, fuit « mystérieusement » vers les USA, où il passa le reste de sa vie. Il est évident que les communistes lui étaient reconnaissants. Ce jour-là, le premier gouvernement communiste du monde venait de naître ! Mais qui donc gouvernait réellement la Russie ? Voici la composition des 554 premiers députés du peuple, assistants et cadres suprêmes de l’Etat : 30 russes, 43 Lituaniens, 12 allemands, 13 arméniens, 2 géorgiens, 1 tchèque, 2 polonais, 2 hongrois, 3 finnois et le reste, soit 447 personnes, étaient juives !!! Les juifs zionistes étaient, de fait, les nouveaux maîtres.

Je conclurai ce bref exposé historique par une citation de Lénine lui-même, dans la première loi que le gouvernement bolchévique a déposé dès sa formation et qui portait sur le combat contre l’antisémitisme (Quelle surprise) : « le comité des représentants du peuple ordonne à tous les soviets de mettre en œuvre toutes les mesures possibles pour éliminer le mouvement anti-juif. Les persécuteurs de juifs et ceux qui font de la propagande anti-juive seront punis par la loi. »
La longue nuit de la Russie venait de commencer, et durera 73 ans.

G. Dimitrakopoulos
Président
Athènes


Source: par là (anglais)

mardi 20 novembre 2012

Lénine relève toi ils sont devenus fous...

Il me prend l'envie de faire ce que les millions de français abrutis par les mass médias n'osent plus faire depuis longtemps (en auraient-ils encore la capacité d'ailleurs??): penser! Que reste t-il à ce peuple d'illetrés décérébrés qui trouvent plus de plaisir à regarder poubelle la vie qu'à lire ne serait-ce que des bd? L'illusion de faire partie d'une république solidaire, multiculturelle, pluriethnique, colorée, black-blanc-beur, toussa?
Ouhlà docteur ma piqûre anti réactionnaire viiiite!!! Je fais une rechute... 
Bon en vrai que leur reste t-il? Se faire traiter au mieux de fromage ou de faces de craie, au pire se faire tabasser. Pour leur soeurs ou copines c'est la tournante qui les attend, dans une cave pourrie de banlieue...
Raspail comment as-tu fais pour tout écrire il y a plus de trente ans sans te tromper? Qu'est ce qui poussera enfin ce peuple frondeur et belliqueux, trop longtemps assoupi par 67 ans sans guerre (ce qui vallût d'ailleurs le nobel de la paix à l'UE!!! Quenelle ou pas?? je vous le demande...), à se réveiller enfin, à virer ce rammassis de vendus, de traitres et de fascistes de la pensée qui ont volé tout ce que nous avions de plus cher au monde! Sera-ce un hypothétique homme providentiel? je n'ose y croire de peur d'être déçu... Le Zyztème nous a tellement habitué à des hommes-spectacles meilleurs communicants que décideur que je n'imagine pas une seconde voir arriver à la tête de la France! Tant qu'on aura des tapettes émasculées aux affaires rien n'avancera. Il nous faut un homme viril capable d'incarner sur sa personne tous le poids des siècles de l'histoire de France et de la sublimer, au lieu de la trier pour n'en garder que le pire comme le fait notre flamby national!
Bref évidemment je ne compte pas entrer dans la querelle qui contente tous les royalistes depuis la mort d'Henri de Chambord! Je m'en fous pas mal de savoir si c'est un orléans, un bourbon ou un jack daniel's qui doit poser son derche à la place de ces crasseux de démocrates!!! le fait est qu'il faudra bien qu'il y en ait un qui le fasse un jour et ce jour là on sera soit d'accord soit cons!!! et comme le dis l'adage: mort aux cons! et Dieu sait qu'il y a du boulot!!!

jeudi 18 octobre 2012

Europe, mon amour!

Voici juste un lien vers un post de LIESI sur l'europe... Cette europe de vendus et de technocrates!

lien

La Russie, nouvelle puissance?

Je sais que c'est un marronier pour de nombreux journaleux (ou journalopes...) que de parler du "réveil de l'ours russe", mais ce sujet me semble d'autant plus d'actualité que la Russie est sous le feu des projecteurs avec ce qui se passe en Syrie.
Comment m'est venue cette idée déjà... Je me suis mis en recherche d'une source d'infos sur la Syrie qui ne soit pas au service de l'idéologie dominante. Et je suis tombé sur la radio iranienne en français. J'ai trouvé là des infos que j'ignorait évidemment!!!! Bref le sujet n'est pas la radio iranienne même si je vous encourage à passer de temps en temps pour avoir des infos sur la situation en Orient.

  • La Russie se réapproprie la scène internationale.
En s'opposant frontalement aux USA sur la question syrienne, la Russie fait plus que contrecarrer juste les vélléités de domination anglo-saxonnes sur le Moyen-Orient. C'est en effet deux conceptions de la géopolitique qui s'affrontent en ce moment. Ce n'est d'ailleurs pas sans rappeler l'époque (Non pas les hlpsdnh) de la guerre froide où les deux blocs s'affrontaient pour le contrôle de cette région avec un net avantage soviétique. A voir les armes employées dans la région, on se dit que Victor Bout a dû faire des affaires dans le coin. La Russie qui nous a plus souvent habitué à des reculades sur la scène internationale (Rappelez vous le Kosovo et plus récemment la Libye) étonne "les observateurs" selon le jargon des télés systémiques... Là, pas de retraite ni de renoncement! Droite dans ses bottes (comme l'était un ancien premier ministre dont je ne donnerai pas le nom! qui ça? Bah Juppé! :p) et sûre de son bon droit, elle fait front et mieux elle contre-attaque! pour preuve ces projets énergétiques en Irak voulus par Moscou pour reprendre la main sur cet ancien allié!

Elle vient aussi de glisser une quenelle de 160 à l'Otan à propos de l'Afghanistan: "la présence de l'Otan en Afghanistan au delà de 2014 doit être approuvée par le Conseil de sécurité sinon la Russie cessera ses coopérations avec l'Alliance"! Qui eût cru que la Russie exsangue de 1991 finirait par faire chanter l'Otan, bras tentaculaire des USA pour dominer ses alliés?

  • La Russie dit "merde" aux ricains.
Elle a récemment viré des "ONG", en fait des associations écrans de la CIA pour mettre le bazar dans le pays( Cf Pussy Riots!) en les traitant d'agents de l'étranger! Elle envisage de stopper les accords de désarmement nucléaires. C'est la poursuite de la rénovation de l'armée rouge entreprise par Poutine depuis son accession au pouvoir. Loin de se désagréger comme énoncé depuis 20 ans, elle se reconstruit patiemment depuis une dizaine d'années pour la plus grande horreur des USA qui voient ressurgir le spectre d'un contre-pouvoir qui contrecarrerait les vélléités de domination israëlo-américaine sur le monde et en particulier au Moyen-Orient.
Cela donnerait même des sueurs froides au président de la knesset (au dessus de lui c'est le soleil, il ne faut pas l'oublier...) qui dit que l'influence de la Russie était considérable dans la région! Tiens un aveu de faiblesse de la part d'Israel... Assez rare pour être souligné. Elle se met même à dos la cougar Clinton qui a déclaré, tenez vous bien, que la Russie était du mauvais coté de l'histoire! Ouh ça sent le point Godwin là quand même...
Bon maintenant que la Russie, ex-URSS se fait presque traiter de fasciste par une blonde botoxée, on peut enfoncer le clou! La Russie limite les manifestations surtout sur Moscou! Elle a bien raison. Voir tous ces nostalgiques de L'URSS copains comme cochons avec des mondialistes, féministes et autres libertaires (tout ca n'étant pas antinomique évidemment!) défiler dans les rues en hurlant au retour de la Bête Immonde est une atteinte à la tranquilité publique!
En plus, elle veut se réinstaller dans d'ex-démocraties populaires... Imaginez un peu! c'est la pieuvre rouge qui revient!!

Bref, la Russie rejoint l'Axe du Mal, les dictatures et tout et tout! Des fois qu'ils se remettent à soutenir tout le Moyen-Orient par des livraisons d'armes ou des formateurs dans les armées arabes il n'y a qu'un pas...
Qui poussera Poutine à le franchir?


jeudi 27 septembre 2012

Le Pen en forme...

Allez comme la pédagogie c'est l'art de la répétition, petite piqûre de rappel!!



mercredi 26 septembre 2012

Chronique de la France qui va à vau l'eau...

Dans le monde les ambassades américaines sont la cible des manifestants, les petits somaliens meurent encore de faim ( les grands aussi d'ailleurs!!), les financiers jouent au poker avec notre argent, le petit peuple accepte sans broncher une dictature mondiale qui ne dit pas son nom...
Et nous en France dans tout ça??
J'ai des infos plus toutes fraîches mais bon à Toulon ya pas la marée tous les jours!!!

Bon donc notre chronique: dans un lycée professionnel d'Amiens une prof prend un coup de gazeuse dans la gueule! bien fait pour elle! c'est pas un métier de femmes de dresser des cpf!! En même temps la pauvre!!! le CS c'est pas bon pour la rétine!! :p
Soyons sérieux 2 minutes! Cet incident, évidemment isolé et ne devant pas être sorti de son contexte et sujet à polémique ou à stigmatisation( ouf je passerai pas devant la 17ème... ), mets en valeur l'état de déliquescence du mamouth!!!
Il faut des professeurs (on devrait dire même des maîtres!!) à poigne pour mater ces fins de race incapable de respecter l'autorité. Mais peut-on leur en vouloir puisque on leur a dit qu'il n'y avait pas besoin d'autorité...
Les français qui font cocus leur "conjoint" (selon l'expression en vogue depuis qu'on veut faire sauter le mariage) ont eu très peur hier à cause d'un pseudo bug de facebook relié par twitter qui a bien ri de la chose (j'en étais évidemment!!). Quelle société de merde vraiment, où les gens étalent leur vie privée sur un site qui a pour actionnaires des sociétés écrans de la CIA (je ne suis pas complotiste bien sûr...)! Que leur faut-il pour comprendre qu'ils accomplissent le rêve de toute société totalitaire qui est de surveiller tout ce que disent et font les gens. Là, plus besoin d'espions, de délateurs, de micros! Les gogos sont si gentils qu'ils le font tout seul et gratuitement!!! et en plus quand on vend les infos à des boîtes de pub ça rapporte... Il s'appelle comment déjà le patron de facebook? Zukerberg? Ah on me dit dans l'oreillette que ça n'a rien à voir et que si je continue sur cette voie ma tête va rencontrer une balle...
Alors je continue!! gniark!
Le mariage des "personnes de même sexe" (mouhahaha) est le sujet de cette rentrée! Je me souviens d'un livre où j'avais trouvé ce passage: "à la Légion on a assez de raisons de juger un homme pour ne pas le faire sur l'orientation qu'il souhaite donner à sa queue!". Ca résume assez bien ma pensée. Que des mecs s'enculent (Oui appelons un chat un chat!) ne me gène strictement pas! C'est leur affaire. Celle de leurs sphrincters aussi! Et hop la quenelle...
Mais qu'ils veuillent imposer leur style de vie comme une norme au même titre que les gens hétéros non invertis me dérange (et c'est un doux euphémisme!!!). Comment peut-on toucher à ce fondement (euh on parle de quoi là? ;)) de la société si l'on a pas une volonté malsaine de détruire tous les repères qui la structurent? C'est une ODM (Oeuvre de Destruction Massive) de la société traditionnelle! Ou du moins de ce qu'il en reste...
Mais comme dit Olivier Delamarche: quand on est lancé vers un mur à 300 km/h pourquoi changer de pilote? On finira de toute façon dans le mur...